Bien réussir la pose d’un grillage rigide sur terrain en pente !

Atout-jardin.com » Mobilier jardin » Bien réussir la pose d’un grillage rigide sur terrain en pente !

Clôturer un terrain plat ne demande pas d’exigences particulières. En revanche, les parcelles en pente font appel à des techniques d’installation de clôture spécifiques. Ceci d’autant plus que, quel que soit le type de clôture, il faut respecter les courbes naturelles du terrain et réussir à obtenir un rendu final esthétique. Comment réussir alors à poser sur un terrain en pente un grillage rigide ? La réponse à cette interrogation se trouve dans les trois techniques de pose proposées ci-dessous.

S’intéresser à la pose du grillage rigide sur un muret

Il est également possible de construire un muret en guise de socle pour soutenir le grillage rigide. Cette méthode nécessite impérativement l’intervention d’un professionnel. Deux cas de figure se présentent alors :

  • Un muret en pente conforme à la dénivellation du terrain : avec cette technique, une pose classique en dénivelé est suffisante.
  • Un muret avec des étages à niveau : ici, il faudra choisir une platine adaptée pour fixer les poteaux sur le muret avant d’y installer les panneaux.

Les platines peuvent être soit plates, à l’Anglaise ou en U. Il faut par ailleurs tenir compte de la dimension des murets pour choisir la longueur des platines. Enfin, pour connecter les platines aux murets, il faudra prévoir des chevilles, soit mécaniques soit chimiques, les dernières étant les plus résistantes.

Pour réussir donc à installer un grillage rigide sur un terrain en pente, il est important de choisir entre une pose en escalier, en dénivelé ou sur un muret. Cependant, le grillage n’étant pas une clôture occultante, il est possible d’y installer une brise vue bois afin de protéger le domaine du vis-à-vis. Pour ce faire, vous pourrez même opter pour soit pour des haies artificielles ou des lattes PVC.

Se tourner vers le grillage rigide en escalier

Encore appelée pose en redan, cette technique est adaptée aux terrains ayant un faible dénivelé avec des pentes régulières. C’est la méthode la plus facile et la moins périlleuse pour réussir l’installation de grillages rigides. De plus, elle permet d’obtenir un rendu plus esthétique.

Dans la réalisation, il suffit de positionner correctement le premier poteau. Ensuite, installer les panneaux en les décalant au fur et à mesure afin de suivre la courbe de la pente.

Par ailleurs, une astuce permet d’adapter cette technique aux pentes irrégulières ou les domaines à fort dénivelé. Dans ce cas, les panneaux du grillage sont divisés en deux parties égales. On les intercale ensuite avec des poteaux pour réduire au maximum l’espace entre le sol et le grillage. Ici, il faudra un surplus de poteaux et donc une augmentation des coûts.

Poser une clôture en grillage rigide en dénivelé

Cette technique est un peu plus exigeante que la précédente. Elle consiste à entailler les panneaux du grillage de sorte à obtenir une forme conforme à la pente du sol. Esthétiquement, le résultat de la pose en dénivelé est meilleur, mais implique une importante durée d’installation.

Pour réussir cette méthode de pose, il faut dans un premier temps installer le poteau d’appui auquel sera fixé le premier panneau du grillage. Il faut rappeler que les poteaux doivent être posés grâce à des platines scellées. Ensuite, il faut positionner le panneau, et suivant la courbe du sol, découper la partie inférieure afin qu’elle épouse convenablement le dénivelé.

Ne négligez pas la qualité de la fixation

Un grillage peut être très sympathique à contempler ou très désagréable, cela dépend forcément de la pose. S’il a tendance à gondoler, vous aurez un aspect peu réjouissant et il sera donc difficile de mettre en avant la beauté de votre maison. La meilleure technique consiste à vous attarder sur une autre technique à savoir une pose avec des poteaux scellés. Vous êtes certain qu’ils ne pourront pas bouger.

  • Que ce soit dans le sol ou sur un petit mur, il est judicieux de bien sceller les poteaux qu’ils soient en béton, en métal ou en bois.
  • Respectez également tous les temps de repos pour être certain que le ciment aura bien pris, car la pose sera désastreuse dans le cas contraire.
  • Pour que le grillage ne puisse pas gondoler, il faut tirer des câbles avec un espace plus ou moins conséquent en fonction de la hauteur.
  • Lorsqu’elle est de 150 cm, il faut généralement trois câbles avec un petit accessoire qui permet de les tendre.

Lorsque vos câbles seront bien tendus, vous pourrez ensuite positionner le grillage avec des agrafes et n’hésitez pas à le tirer au maximum. Généralement, il faut être deux pour la pose.

Atout-jardin.com